1.1. Dépenses de santé

1.1.2. Dépenses de santé par habitant

Les soins hospitaliers représentent la moitié des dépenses de santé

La consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) représente la valeur totale des biens et services qui concourent directement au traitement d’une perturbation de l’état de santé. Cette dépense inclut l’ensemble des biens médicaux et soins courants, y compris ceux des personnes prises en charge au titre des affections de longue durée (ALD) ; elle exclut en revanche diverses composantes de la dépense relatives notamment à la gestion et au fonctionnement du système ainsi qu’aux soins de longue durée et aux soins de prévention, comptabilisées par ailleurs dans la dépense courante de santé au sens international (DCSi). Son périmètre s’étend à l’ensemble du territoire national et concerne à la fois les assurés sociaux qui relèvent de régimes français et les personnes prises en charge pour des soins urgents ou au titre de l’aide médicale d’État (AME).
En 2021, la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) s’élève à 226,7 Md€ (cf. Tableau 1), soit 3 350 euros par habitant. Le premier poste de dépenses correspond aux soins hospitaliers (publics et privés), qui représentent environ la moitié de la CSBM, devant les soins de ville (27 %).

Tableau 1 ● Dépenses de santé

Mal.1.1.2_T1.jpg

Sources : DREES, comptes de la santé, édition 2022 ; INSEE pour la population.
Champ : Population hors Mayotte jusqu’en 2013 ; population y compris Mayotte à partir de 2014.

Graphique 1 ● Dépenses de santé par habitant

Mal.1.1.2_G1.jpg

* Optique, prothèses, orthèses, véhicules pour handicapés physiques, petits matériels et pansements.
Sources : DREES, comptes de la santé, édition 2022 ; INSEE pour la population.
Champ : Population hors Mayotte jusqu’en 2013 ; population y compris Mayotte à partir de 2014.

La consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) par habitant est calculée à partir des Comptes nationaux de la santé, publiés chaque année par la DREES. 
Elle retrace :
-    la consommation de soins des hôpitaux publics et privés ;
-    la consommation de soins de ville (soins dispensés par les médecins et les auxiliaires médicaux, soins dentaires, analyses médicales et cures thermales, rémunérations forfaitaires des professionnels de santé) ;
-    la consommation de transports sanitaires ;
-    la consommation de médicaments et d’autres biens médicaux en ambulatoire.


Pour plus de détails se reporter à la publication « Les dépenses de santé en 2021. Résultats des comptes de la santé », DREES, Collection Panoramas de la DREES - Santé, septembre 2022
 

Organismes responsables de la production de l’indicateur : DREES

Téléchargements complémentaires