Objectif n°2 : Répondre au besoin d'autonomie des personnes

2.6. Adapter les logements pour permettre le maintien à domicile

Finalité

Progresser dans l’adaptation du logement est un enjeu majeur, humain et économique, pour prévenir la perte d’autonomie, permettre aux personnes âgées de rester à domicile plus longtemps et limiter le risque de chutes, qui entraînent des départs précoces en institution. A ce titre, le logement est au cœur du défi de la prévention de la perte d’autonomie et du maintien à domicile, dans un contexte démographique d’augmentation du nombre de personnes âgées.
Parmi les dispositifs permettant l’aménagement du logement, l’Agence nationale de l'habitat (Anah) facilite les travaux d’adaptation des logements des personnes concernées. L’objectif de 15 000 logements adaptés par an entre 2013 et 2018 a été atteint dès 2014. Il a été doublé en 2019.

Résultats

L’Anah encourage la réalisation de travaux d’amélioration des logements privés. Elle accorde des aides financières aux propriétaires occupants ayant des revenus modestes afin qu’ils adaptent leur logement pour pouvoir y vivre malgré leur perte d’autonomie. Cette aide, correspond au plus à 50 % des dépenses hors taxes, dans la limite de 10 000 €. Elle permet, par exemple, le remplacement de la baignoire par une douche de plain-pied ou l’installation d’un monte-escalier électrique.
Au total, 1,42 Md€ ont été accordées en 2020 par l'Anah dont 65,7 M€ liés à l’adaptation des logements à la perte d'autonomie et au handicap, permettant l’adaptation de 20 553 logements en 2019.

Graphique 1 ● Adaptation des logements à la perte d'autonomie

AU.2.6_G1.jpg

Source : rapport d'activité - Anah et Compte du logement de 2013 à 2019
 

Les personnes en situation de handicap peuvent, en outre, financer les besoins liés à l’aménagement de leur logement par la prestation de compensation du handicap. Par exemple, en 2018, 14 % des éléments attribués au titre de la PCH concernaient des aides à l’aménagement du logement ou du véhicule.
L’allocation personnalisée d’autonomie peut également financer des aides techniques voire permettre la réalisation de travaux d’adaptation du logement à la perte d’autonomie. L’étude des plans d’aide par la Drees montre cependant que c’est essentiellement l’aide humaine qui est financée par l’allocation.
 

Organisme responsable de la production de l’indicateur : DSS

Téléchargements complémentaires